facebook

Apnée du sommeil : Votre cœur et vos artères en subissent les conséquences !

 

Au-delà de l’inconfort du sommeil engendré par les ronflements, les arrêts respiratoires répétés ne sont pas sans conséquence sur votre santé. Nuit après nuit, l’activité du cœur est augmentée pour assurer l’oxygénation nécessaire des différentes parties de l’organisme, palliant tant bien que mal à ces micro-arrêts respiratoires.

Lors de chaque apnée, la concentration en oxygène dans le sang baisse et le cerveau réagit en élevant la pression artérielle.  Le corps ne peut donc pas se reposer et la tension ne peut pas diminuer, comme c’est généralement le cas pendant le sommeil.  Le risque d’apparition d’hypertension est multiplié par trois chez les personnes souffrant d’apnée du sommeil.  À l’inverse,  environ 35% des gens souffrant d’hypertension sont également atteints d’apnée du sommeil.

Ronfleurs fatigués, attention à vos chiffres tensionnels !

Les personnes souffrant d’apnée du sommeil voient leur rythme cardiaque s’accélérer et leur pression artérielle augmenter. Et ce phénomène s’accentue avec des apnées du sommeil sévères. En effet, plus les arrêts respiratoires seront nombreux, plus la tension est susceptible de s’élever. À long terme, les apnées du sommeil peuvent augmenter le risque de complications graves pour le cœur et le cerveau. C’est pourquoi cette maladie reste importante à diagnostiquer, pour maintenant et pour l’avenir.

Êtes-vous à risque ?

Discutez avec un membre de notre équipe pour discuter de vos symptômes, nous vous invitons à prendre rendez-vous pour une pré-évaluation gratuite à notre clinique.

retrouvez-le-sommeil

Quelles sont vos chances de vous assoupir ou de vous endormir dans les situations suivantes, plutôt que de vous sentir simplement fatigué?

Passez le test